DE | EN | FRSucheNavigation öffnen
DE | EN | FRSucheNavigation öffnen
ZUSE - GemeinschaftJRF - Gemeinschaft
Startseite / RÉFÉRENCES / Gestion des boues en Tunisie

Gestion des boues en Tunisie

La gestion de l'eau en Tunisie après le printemps arabe

Le FiW travaille avec l'agence nationale des eaux usées ONAS en Tunisie depuis sa fondation en 1980. La Tunisie est un pionnier en Afrique du Nord et possède plus de 110 stations d'épuration biologiques publiques, dont la plupart sont alimentées par les eaux usées municipales et dont la conception peut rivaliser avec la norme européenne. Ces dernières années, la Tunisie a repensé son approche : elle s'est éloignée de la stabilisation aérobie des boues pour se tourner vers la digestion des boues d'épuration et l'utilisation énergétique du biogaz. Le FiW a accompagné ce processus par sa participation au plan d'action national sur les boues d'épuration, par la préparation de concepts régionaux d'élimination des boues d'épuration et par d'autres services de conseil au nom de la Banque de développement KfW.

Poursuite de la coopération de longue date entre la KfW et l'ONAS

La KfW étend les mesures d'accompagnement des projets d'investissement en cours et prévus et a chargé le FiW de réaliser des mesures de formation et de soutien opérationnel. L'objectif du projet actuel est maintenant de fournir une formation de base et avancée au personnel d'exploitation dans le domaine du traitement anaérobie des boues d'épuration et de l'utilisation énergétique des gaz de digestion. Outre les missions dites "zébrées", c'est-à-dire l'accompagnement fréquent mais bref sur place de l'exploitation de la station d'épuration, il est prévu de transférer le concept de quartiers de stations d'épuration commun en Allemagne ainsi que des stages pour le personnel d'exploitation en Allemagne.

En outre, la technologie de digestion, qui est nouvelle en Tunisie, doit être soumise à des procédures d'approbation adaptées à la nouvelle technologie, et les autorités ont peu de routine à cet égard. Le transfert d'expériences des procédures de dialogue en Allemagne initiées par le FiW apporte ici une contribution précieuse. Des conseils techniques et la promotion de la communication entre les différents acteurs, avec un soutien indépendant et dans un espace neutre, accompagnent le processus. 

PERSONNE DE CONTACT

Dipl.-Ing. Manuel Krauß
+49 241 80 2 68 43 / E-Mail

Ahlem Jomaa, M.Sc.
+49 241 80 2 39 51 / E-Mail

 

CLIENT

KfW, ONAS